Les buts de l'association
Le but du CERAPAR est de contribuer, en liaison avec les autorités en charge de ces dossiers, à l'étude du patrimoine archéologique de la région de Rennes, d'en diffuser la connaissance et de favoriser sa protection. La zone couverte par le CERAPAR a été élargie cette année à tout le sud de l'Ille et Vilaine. Pour cela, des activités de sortie sur le terrain sont régulièrement organisées, en général le samedi, au départ de la maison de l'archéologie.
Les activités principales sont les prospections, les relevés et les visites de sites archéologiques. Le CERAPAR participe aussi à des animations sur le thème de l'archéologie par la circulation d'expositions et par des présentations, avec maquettes dans les lycées et les collèges.
L'action du CERAPAR est également caractérisée par la participation de plusieurs de ses membres à des publications dans des revues à caractère scientifique.
Ses 70 membres, appuyés par des personnels reconnus pour leur compétence, notamment des professionnels, peuvent également assister à des visites guidées sur les sites et participer à des groupes de travail, en général un vendredi soir par mois, par exemple sur la céramique gallo-romaine.